Après les Européennes : Un Front Populaire du XXIème siècle (Déclaration du conseil départemental de Loire-Atlantique du PCF)

Publié le par Véronique Mahé

Voici la déclaration que nous avons adopté à l'unanimité lors de notre Conseil départemental le 27 mai 2014 :

"~~Le très haut niveau de l'abstention et le niveau historique du Front national, confirment que la crise politique et démocratique que traverse notre pays atteint un seuil critique. C'est une nouvelle alerte. La France s'enfonce dans un malaise démocratique inquiétant. Les causes de cette situation sont claires : le rejet massif du modèle libéral de l'Union européenne et le mépris que les tenants de ce modèle ont opposé depuis dix ans à tous ceux qui le contestaient ; l'enfermement réaffirmé au lendemain d’une nouvelle défaite électorale de François Hollande et de Manuel Valls dans une politique d'austérité désavouée par le pays ; le profond désarroi dans lequel cette situation plonge les classes populaires et l'ensemble des électeurs de gauche. La victoire du Front national, portée par une forte appropriation du mécontentement et une captation des voix de la droite, est un événement grave au plan national comme européen. Premier dans 71 départements et dans une majorité de communes de Loire-Atlantique, le score du Front National témoigne d’une crise politique profonde. En ce jour particulier de commémoration nationale de la résistance, nous affirmons avec force que l’heure n’est pas au renoncement mais au sursaut républicain pour emprunter à nouveau, dans l’union la plus large, le chemin d’une politique de changement au service des salariés et des familles populaires, au service de la justice sociale et fiscale et d’une démocratie refondée. Si la droite et l'extrême droite sont en tête, c'est surtout que la majorité gouvernementale est sanctionnée et isolée. La gauche sort très affaiblie d’un scrutin où elle réalise un de ses plus mauvais résultats. Dans ce contexte, nous prenons acte d’une meilleure résistance de la gauche dans notre département, notamment dans les grandes villes. Les communistes de Loire-Atlantique saluent les 22218 électeurs du département qui ont choisi le bulletin de la liste conduite par Myriam Martin pour exprimer leurs colères et leurs exigences de changement, faisant du Front de Gauche la seule force politique de gauche en progrès en voix et en pourcentage. Dans plusieurs communes de Brière et de l’agglomération nantaise, le Front de Gauche réalise des scores à deux chiffres. Il se hisse en 3ème position à Trignac, Montoir, Saint Malo de Guersac et Saint-Joachim. Mais les résultats du Front de gauche, dans l’Ouest comme sur le plan national, sensiblement comparables à ce qu'ils étaient en 2009, ne permettent pas de relever le défi d'une voix alternative majoritaire à gauche. Un vaste chantier est devant nous. Le PCF lance un appel solennel. De cette crise politique doit émerger une perspective réelle et crédible à gauche sur fond de rupture avec ce système rompu aux thèses libérales. La gauche s'est trop éloignée de ses valeurs. Elle ne pourra retrouver le peuple que dans un mouvement social et politique de l'ampleur d'un Front populaire du XXIème siècle. Nous appelons tous ceux qui se sentent aujourd’hui malheureux à gauche, toutes les forces vives du pays, la jeunesse et les salariés à s'unir sans attendre. Avec le Front de Gauche, avec toutes les forces politiques disponibles, nous nous mettons à leur service. Dans cette visée, les résultats de nos partenaires européens, le renforcement significatif du groupe de la GUE-NGL et la progression de l'idée d'une alternative à gauche en Europe sont des signes encourageants. Le Bonheur reste une idée neuve en Europe."

Saint-Nazaire, le 27/05/2014

Après les Européennes : Un Front Populaire du XXIème siècle (Déclaration du conseil départemental de Loire-Atlantique du PCF)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article