"Rien n'est joué pour le deuxième tour" : Déclaration de la fédération de Loire-Atlantique du PCF - 7 décembre 2015

Publié le par Véronique Mahé

"Les résultats du premier tour des élections régionales confirment le grave état d’alerte social et démocratique du pays : plus d’un électeur sur deux ne s’est pas déplacé et le FN enregistre un nouveau succès.

La menace est réelle de voir la droite et l'extrême-droite diriger dimanche prochain la grande majorité des 13 nouvelles régions. Nous ne nous y résignons pas !

Dans la région des Pays de la Loire, la liste « l’Humain d’Abord » n’obtient pas le résultat attendu. Les communistes de Loire-Atlantique remercient les 17519 électeurs qui ont exprimé hier un vote d’espoir ainsi que celles et ceux qui se sont engagés à nos côtés, militants du MRC, du monde syndical et associatif. Les idées que nous avons portées ensemble pendant la campagne, la formidable énergie de cet engagement désintéressé restent des points d’appuis déterminants pour défendre le développement économique et industriel, développer les services publics, obtenir de pouvoir pour les salariés...

Rien n’est joué pour le deuxième tour.

La droite et l’extrême droite ne doivent pas faire main basse sur la Région des Pays de la Loire dimanche prochain. Ils veulent casser ce que la gauche a construit pendant près de 12 ans et livrer la région aux intérêts privés avec pour seul horizon l’aggravation des conditions de vie des salariés et des familles populaires déjà mises à mal par la crise et les politiques libérales Hollande/Valls/Macron. Nous ne les laisserons pas faire. L'addition des listes de gauche est donc la seule manière d'empêcher la victoire de la droite et de l'extrême droite. Avec nos valeurs, nos différences et nos sensibilités, nous appelons les femmes et les hommes de gauche, le monde du travail et de la création, à mettre en échec la droite de Sarkozy et Retailleau et à faire reculer l’extrême droite en votant ensemble pour la liste conduite par Christophe Clergeau.

Le grand défi de la nouvelle période politique qui s'ouvre sera celui de la construction d'un nouveau projet de gauche solidaire et fraternel pour notre pays et pour notre République. Ce projet doit être un projet de solidarité, de prospérité partagée et de paix et non un projet de guerre, de concurrence et de destruction des conquêtes sociales. C’est la condition nécessaire pour conjurer les périls qui pèsent sur le pays et mettre en échec le Front National. La Région Pays de la Loire est une terre de paix, de luttes sociales, de solidarités et de bien vivre ensemble. Ce sont des atouts solides pour préparer l’avenir.

Dans les semaines et les mois à venir, les communistes prendront à gauche, avec toutes les forces citoyennes, sociales et politiques disponibles, toutes les initiatives nécessaires à la construction politique de ce nouveau pacte d'avenir pour la France pour la conduite duquel les dirigeants actuels du pays sont totalement défaillants. C’est un beau défi, relevons le ensemble."

Commenter cet article