Budget primitif 2016 – Conseil municipal du 25/03/2016 (déclaration de Véronique MAHE au nom du groupe ‘A gauche, unis pour l’avenir de Saint- Joachim)

Publié le par Véronique Mahé

"Nous devons en convenir : ce budget est tout à fait conforme à la stratégie budgétaire de votre majorité. Année après année, nous retrouvons les mêmes dogmes au service de la même politique « 0 dette, 0 fiscalité, 0 emprunt » ! Et si ces propositions budgétaires sont fidèles à votre stratégie, elles sont également conformes à notre discours sur les conséquences pour la ville et sa population.

Loin de nous, d’ignorer le contexte difficile dans lequel la politique gouvernementale plonge les collectivités en réduisant comme jamais les dotations, dont il convient de rappeler qu’il ne s’agit aucunement de subventions octroyées mais bien de moyens financiers pour faire face à des missions essentielles que l’Etat a confié au fil du temps à ces collectivités.

Mais au vu des éléments pour le moins partiels et partiaux que vous nous avez présentés, force est de constater que vous prenez appui sur ce contexte national pour rajouter de l’austérité locale à l’austérité nationale en essayant de faire endosser vos propres choix à d’autres. La ficelle est un peu grosse !

Fatalement, cette rigueur dans la gestion, la recherche d’économies atteignent assez rapidement leurs limites et les gains que nous sommes susceptibles d’en attendre se réduisent au fil des années, tout comme la bonne volonté des personnels dont les conditions de travail finiront par pâtir de cette intransigeance.

En ce qui concerne les investissements, vous vous félicitez du dynamisme des réalisations ! Permettez-nous de vous rappeler ce que vous déclariez l’an dernier pour les mêmes réalisations : je vous cite « le taux de réalisation des investissements est faible puisque la halle de tennis, la maison de l’enfance ont subi des modifications de calendrier… ». Confirmation est donc faite que ce dynamisme n’est dû qu’à des reports de l’année précédente, et, pire, à des opérations engagées sous le mandat précédent.

Cet immobilisme semble se confirmer puisque pour 2016 vous nous indiquez que les dépenses d’investissements seront marquées par la livraison de la Maison de l’Enfance, enfin…, la réalisation de travaux pour les déplacements doux sur la RD 16, suite logique de l’étude lancée après la délibération prise lors du conseil municipal du 29/09/2014…et l’apparition d’une première enveloppe pour la salle festive, projet phare de votre programme électoral, projet qui a déjà pris un peu de retard, puisque selon vos dires à la séance budgétaire du 10/04/2015 le choix de l’architecte devait avoir lieu en mai 2015, la présentation du projet en septembre 2015 pour une réalisation en 2016 !

L’an prochain, nous serons à mi-mandat. Pour ne s’en tenir qu’à votre programme, où en êtes-vous de :

· la création d’un véritable espace jeune entre les infrastructures sportives et festives

· la création d’une aire de camping-cars près de la zone sportive

· Les différentes liaisons vélo Fédrun-Le Bourg, La Matte-Le Bourg

· L’aménagement des différents carrefours de Ménac, le Pont de Chiloup, Le Chêne

· La rénovation des enrobés dont vous disiez en 2008 que vous alliez les remettre en état.

Comme nous le disions lors du ROB , ce budget enfermé dans le dogmatisme de l’austérité conduit à une dégradation de notre commune, des services rendus à la population et n’est sans doute pas pour rien dans la baisse démographique engagée depuis 2008.

Pour tourner St Joachim vers l’avenir, il faut de l'ambition, du dynamisme, du volontarisme. Comme nous le craignions à la lecture de vos orientations budgétaires, nous ne voyons rien de cela dans ce budget.

Parce que notre commune, parce que les Briéronnes et Briérons méritent mieux, une autre ambition est nécessaire. Nous ne voterons pas ce budget."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article