Nomination du nouveau gouvernement : l’Égalité en marche arrière… - Laurence Cohen Responsable nationale du PCF Pour les Droits des femmes et le Féminisme.

Publié le par Véronique Mahé

Nomination du nouveau gouvernement : l’Égalité en marche arrière… - Laurence Cohen Responsable  nationale du PCF  Pour les Droits des femmes et le Féminisme.

"Sans grande surprise, malgré les beaux discours du candidat Macron, il n’y aura pas de femme première ministre !
Sans grande surprise non plus, l’égalité entre les femmes et les hommes n’héritera pas d’un grand ministère de plein droit, de plein exercice, avec des moyens adéquats. Un secrétariat d’Etat suffira bien ! Pour la grande cause nationale, promesse de campagne, c’est raté !
Certes, l’intitulé n’est cette fois-ci plus accolé à la petite enfance. Certes, le nouveau gouvernement est d’un point de vue arithmétique, paritaire, mais un secrétariat d’état en lieu et place d’un Ministère, envoie un signe très négatif aux féministes et aux progressistes. Sans parler des premières nominations, de la garde rapprochée du Président, qui sont exclusivement masculines.

Faire du nouveau ne se décrète pas, il faut des actes !

Les communistes continueront à mener le combat pour qu’enfin les droits des femmes soient considérés comme prioritaires, pour que le droit à l’IVG et à la contraception soit garanti et renforcé, pour débarrasser la société des violences faites aux femmes."

Laurence Cohen
Responsable nationale du PCF
Pour les Droits des femmes et le Féminisme.

Paris le 17 mai 2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article