Soutien aux salariés en mouvement de France Bleu - Pierre Laurent, secrétaire national du PCF Paris, le 18 mai 2017

Publié le par Véronique Mahé

Soutien aux salariés en mouvement de France Bleu - Pierre Laurent, secrétaire national du PCF Paris, le 18 mai 2017

"Radio France veut-elle la fin du réseau France Bleu? La question se pose au vue des décisions de la direction qui a décidé de réorganiser les programmes sans concertation avec les personnels. Elle réclame « plus de local », mais réduit le temps d’antenne dédié aux programmes de proximité et sans moyens supplémentaires. Exit la tranche 8h45-9h30, l’un des créneaux les plus écoutés de chaque locale, pour y installer une vedette de la télé. La direction de la station retire aussi la tranche 13h-16h, dédiée aux programmes locaux. Les 44 rédactions devront en revanche réaliser trois éditions nationales, jusque là dévolues aux équipes parisiennes. Elles vont devoir se réorganiser à moyens constants pour absorber cette charge de travail et donc sacrifier un peu plus le terrain.

Acteur indispensable du pluralisme et d’une information de qualité, France Bleu ne doit pas être vidé de tout ce qui fait sa force et son originalité : son ancrage local. Je soutiens les personnels en lutte. Ils ont des propositions pour l’avenir du réseau. Il faut les écouter."

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Paris, le 18 mai 2017

Commenter cet article