Législatives 2017 : intervention meeting de la Fête des Nouvelles - Véronique MAHE

Publié le par Véronique Mahé

Législatives 2017 : intervention meeting de la Fête des Nouvelles - Véronique MAHE

 

"Avec Emmanuel Macron à l'Elysée, c'est toute la politique du quinquennat Hollande qui, sortie par la porte, nous revient en pire par la fenêtre !

 

Ne cédons pas au discours ambiant : le scrutin qui vient doit être le 3ème tour de l'élection présidentielle qui nous a été volée en mai dernier.

 

Car là aussi nous assistons à une mystification : on prétend s'ouvrir à la “Société civile” ? Mais laquelle ?

 

Combien d’ouvriers ? Combien d'employés ? Combien de ruraux ? Où est la diversité ?... où sont les catégories populaires ?... où est la France qui souffre ?

 

Dans notre 7ème circonscription le tableau est flagrant : que nous propose En Marche ? Une cheffe d'entreprise ! Sandrine Josso : allure jeune, nouvelle tête… sauf pour ceux qui se souviennent de son passage par le MODEM et l'UDI : tête nouvelle mais idées vieilles !

 

Et qui à droite pour succéder à Christophe Priou ? Franck Louvrier, élu régional et ancien conseiller de Sarkozy ! Lui aussi, allure jeune ; mais déjà vieil habitué des cercles du pouvoir  et surtout héritier d'une politique de notables que les français ont rejetée massivement.

 

 

Guérande et sa presqu'île méritent mieux. Il y a sur ce territoire de la place pour une candidature réellement ancrée à gauche : ici comme dans tout le pays, les résultats de la présidentielle ont fait naître malgré la frustration, un veritable espoir.

 

Oui,cette circonscription immense, aussi contrastée socialement que géographiquement mérite mieux. Elle mérite un(e) député(e) véritablement proche du peuple, pour porter la bataille d'une cohésion territoriale mise à mal.

 

Car il n'y a pas qu'une bourgeoisie aisée et vieillissante sur le littoral ; il y a surtout une population laborieuse très attachée à son terroir.

 

Avec de nombreuses PME, des petites industries, un fort secteur artisanal, une activité agricole encore vivace et souvent innovante, sans oublier la pêche, et le tourisme, autant d'activités qui font vivre cette population, souvent modeste.

 

Une population frappée de plein fouet par les politiques publiques de désengagement et de restriction que nous imposent depuis des décénies les différents gouvernements qui se sont succédés aux affaires ; nous en voyons aujourd'hui les dégâts : 

 

        sur les services publics, de moins en moins présents hors des centres urbains, de moins en moins accessibles aux plus démunis et aux moins mobiles, fermeture des petits bureaux de poste, des perceptions, etc.

 

        sur les services de santé : menaces sur l'hôpital public de Guérande, fermeture de l'établissement de rééducation fonctionnelle de Pen Bron, désertification médicale des campagnes...

 

        sur les services d'accueil des personnes âgées : aucun EHPAD public mais établissements privés en pagaille sur la côte, malheureusement inaccessibles aux ressources de la plupart de nos retraités !

 

            Le tout aggravé par la pression foncière qui rend l'immobilier du littoral inabordable aux revenus moyens et repousse toujours plus loin des centres les populations les plus démunies.

 

            OUI, décidément cette circonscription mérite mieux que cet entre-deux délaissé des pouvoirs publics, pendant que le fossé se creuse entre  certaines communes qui deviennent des ghettos pour riches et les campagnes dont la population se paupérise insensiblement.

 

            Bertold Brecht disait : “Les hommes qui luttent un jour sont bons, ceux qui luttent une semaine sont meilleurs, et s'ils luttent toute une vie, ils sont indispensables ».

 

Ici et ailleurs, les communistes sont indispensables. Alors dimanche prochain, utilisez le seul bulletin utile et indispensable, votez communiste !"

 

 

Commenter cet article