Aéroport du Grand Ouest : Mettre un terme immédiat aux violences! (communiqué de presse Fédération PCF Loire Atlantique)

Publié le par veronique mahe

Nous le disions : l’escalade de la violence n’est pas acceptable. L’usage de la force ne règle rien !

Aujourd'hui après un week-end marqué par des affrontements, les blessés sont nombreux, ça ne peut plus durer !

Il faut revenir à la raison et au dialogue, les communistes appellent tous les acteurs concernés à retrouver le sens de la mesure et de la responsabilité.

Les populations de Loire-Atlantique ne peuvent pas vivre dans un état de siège permanent, elles aspirent à pouvoir vivre et se déplacer sans entraves.

Les opinions sur l’Aéroport du Grand Ouest sont connues, elles doivent être respectées et pouvoir s’exprimer librement, quelles qu'elles soient, sans donner lieu à des affrontements physiques insensés provoquant des accidents dramatiques.

L’appel au dialogue du gouvernement est une bonne nouvelle, encore faut il que le ministre de l’intérieur et ses services en tiennent compte et le confirment dans les actes. Leur responsabilité est grande, l’urgence est à l’apaisement !

C’est-ce à quoi veulent contribuer les communistes de Loire-Atlantique et leurs élu(e)s dans les respect des choix démocratiques exprimés dans les élections et dans les institutions comme dans celui des accords conclus en Mai avec les opposants.

Pour la fédération de Loire Atlantique

du Parti Communiste Français

Aymeric Seassau

Secrétaire départemental

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article