En Turquie : le droit à l’avortement fortement remis en cause !

Publié le par veronique mahe

Aujourd’hui, le droit à l’avortement obtenu en 1984 permet aux femmes d’avoir recours à l’IVG pendant les dix premières semaines de grossesse. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, avec la collaboration du ministre de santé, cherche à réduire le délai de l’IVG à quatre semaines, ce qui rend sa pratique quasiment impossible. De plus, le Premier ministre ne se prive pas de réflexions violentes et sans retenues au sujet du droit à l’avortement telles que « l’avortement est un meurtre ».

Ce projet de loi devrait être soumis au parlement courant juin. Les associations de défense des droits des femmes craignent une première étape avant d’autres mesures du même type qui limiteront définitivement les droits des femmes.

Le journal indépendant « Bianet », qui se focalise sur les droits de l’Homme, a lancé une campagne intitulée « MON CORPS, MA DECISION » qui a pour but de collecter des photos de femmes et d’hommes accompagnées des divers slogans défendant le droit à l’avortement.

http://benimkararim.org/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article