Initiative autour d'Ambroise Croizat "le ministre des travailleurs"

Publié le par veronique mahe

Chers camarades,

Le « Ministre des travailleurs », ainsi fut appelé celui à qui la France doit l’une des plus grandes conquêtes de son histoire, la sécurité sociale.

Ambroise CROIZAT, syndicaliste, député, ministre communiste du travail et de la sécurité sociale du gouvernement De GAULLE en 1945 est en charge d’appliquer le programme du Conseil National de la Résistance. Il  a su le mettre en œuvre, avec beaucoup d’inventivité.

 

Aujourd’hui de nouvelles attaques sur notre modèle de protection sociale, son financement, sont envisagées pour remplacer les cotisations sociales issues du travail. Ses promoteurs affirment qu’il s’agit de gagner en compétitivité et de gagner des emplois !

Mais les dangers pèsent aussi sur d’autres droits dont nous lui devons la paternité :

Les conventions collectives, les prestations familiales, les Comités d’Entreprise…

 

L’expérience prouve que de déductions de cotisations sociales en réductions d’impôts, le chômage ne cesse d’augmenter, les riches deviennent plus riches, les profits explosent et les salariés et retraités sont de plus en plus pauvres.

Aussi, pour contrer ces attaques, il est nécessaire de nous replonger dans l'histoire de la construction de ces politiques publiques progressistes, conçues, rappelons-le en 1945, dans une France et une Europe dévastée.

 

Le débat sur le partage des richesses était au cœur des manifestations sur la retraite, il est fondamental dans la situation politique d’aujourd’hui.

 

Nous devons enrichir ce qu’à construit Ambroise Croizat, ses camarades de 36 et de la résistance. C’est sur la base du partage des richesses et surtout en rendant solidaires les salariés à partir de cotisations sociales issues du travail que son combat, leur combat, notre combat, doit se poursuivre.

 

A l’initiative des Instituts d‘Histoire Sociale (IHS) de la fédération des travailleurs de la métallurgie CGT et de la CGT 44, se déroulera à Saint Nazaire les 11 et 12 octobre des rencontres-débats sur quelques questions liées à cette construction historique en relation avec le présent, tournées vers l’avenir.

 

Jeudi 11 octobre 2012

de 14h à 17h

Maison des Syndicats, St Nazaire

Le rôle économique des CE, les droits des salariés, les congés payés

 

de 18h à 20h30

Maison des Associations (Agora), salle 7 rue Albert de Mun, Saint-Nazaire

La protection sociale

 

Vendredi 12 octobre

de 9h30 à 12h

Centre Culturel Lucie Aubrac, place de la mairie Trignac

La culture, les créations culturelles des CE

 

Avec la participation de :       

Bernard LAMIRAND, président du comité national pour la reconnaissance d’Ambroise CROIZAT

Liliane CROIZAT, fille d’Ambroise Croizat

Walter BUFFONI, ancien secrétaire du CE des Chantiers de l’Atlantique.

Rino GAMBARDELLA, directeur du centre de vacances « Le Razay » à Piriac

Serge LE GLAUNEC, responsable à la culture de la CGT, ancien président du CCP

 

C’est à partir de ces connaissances, issues des plus belles pages de l’histoire de France (1789, 1936, la résistance…), que nous vous invitons à participer à cette initiative sur Saint-Nazaire pour la reconnaissance d’Ambroise CROIZAT, l’homme, le militant, le ministre.

Pas seulement pour revivre l’histoire mais pour tracer les chemins de l’avenir.

 

 

La participation de tous les hommes et femmes de progrès est indispensable pour tracer un autre avenir que celui que nous promettent les tenants de la société capitaliste.

 

Merci de votre participation à l’une ou l’autre des initiatives, voir à toutes.

 

 

Louis DRONVAL

Coordinateur de l’initiative

Véronique MAHE

Secrétaire de section PCF Brière

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article